Home » Un nombre record de prêts hypothécaires fait grimper la


TORONTO, 31 août 2021 (GLOBE NEWSWIRE) — Le nombre de nouveaux prêts hypothécaires a grimpé à plus de 410 000 au cours du deuxième trimestre, atteignant ainsi le volume le plus élevé jamais enregistré en un seul trimestre. Selon le plus récent rapport sur les tendances et perspectives en matière de crédit à la consommation d’Equifax Canada, il s’agit d’une hausse de 60,2 % par rapport à la même période en 2020. La flambée des prix des maisons a également fait passer le montant moyen des nouveaux prêts hypothécaires à plus de 355 000 $, une hausse de 22,2 % par rapport au deuxième trimestre de 2020.

Bien que la croissance des nouveaux prêts hypothécaires ait été forte partout au pays, la Colombie-Britannique a connu une hausse exceptionnelle au deuxième trimestre, enregistrant une augmentation de 85,7 % sur douze mois. Outre l’essor du marché immobilier, le caractère saisonnier et le refinancement ont joué un rôle important dans la croissance des nouveaux prêts hypothécaires ce trimestre. La forte augmentation des prêts hypothécaires et les faibles taux d’intérêt ont contribué à la relance des marges de crédit hypothécaire. En effet, le nombre de nouvelles marges de crédit hypothécaire a augmenté de 56,7 % par rapport au deuxième trimestre de 2020, ce qui équivaut au taux le plus élevé des dix dernières années.

Les marges de crédit hypothécaire et les prêts hypothécaires à taux variable peuvent susciter des inquiétudes

« La tendance des marges de crédit hypothécaire est inquiétante, car les paiements sont souvent associés à un taux d’intérêt variable, a déclaré Rebecca Oakes, vice-présidente adjointe, Analyse avancée chez Equifax Canada. En 2018, quand les taux d’intérêt ont augmenté, nous avons constaté une baisse des paiements par carte de crédit, surtout chez les consommateurs ayant une marge de crédit hypothécaire. Cela a également entraîné une hausse des faillites parmi les consommateurs plus âgés ayant une marge de crédit hypothécaire. »

Une autre tendance préoccupante que Mme Oakes souligne est le montant de la dette hypothécaire contractée par les consommateurs dont le pointage de crédit est moins élevé. Ces consommateurs représentent un faible pourcentage au chapitre des nouveaux prêts hypothécaires (10 %), mais le montant moyen de leur prêt a augmenté au même taux que celui des consommateurs ayant un pointage de crédit plus élevé. En cette période d’incertitude causée par la pandémie qui se poursuit, ces consommateurs pourraient être moins bien préparés pour gérer un stress financier supplémentaire à l’avenir. Autre fait inquiétant selon Mme Oakes; le taux d’inflation a augmenté de 3,7 % au cours des 12 derniers mois, ce qui constitue la hausse annuelle la plus élevée depuis mai 2011.

« Les prix des biens de consommation ont augmenté et si la tendance de l’inflation se maintient, il est possible qu’une hausse des taux d’intérêt plus tôt que prévu vienne freiner cela, a mentionné Mme Oakes. Puisque de nombreux consommateurs sont maintenant fortement endettés et qu’il est possible d’augmenter le montant des prêts hypothécaires à taux variable et des marges de crédit hypothécaire, les consommateurs pourraient ne pas être en mesure de rembourser leurs dettes si les taux d’intérêt augmentent. Cela peut entraîner plus de cas d’insolvabilité. »

L’endettement total des consommateurs augmente

En raison de la croissance considérable des prêts hypothécaires, la dette à la consommation s’élève désormais à 2,15 billions de dollars, en hausse de 3,0 % par rapport au trimestre précédent et de 7,5 % par rapport au deuxième trimestre de 2020. Sur une base individuelle, la dette moyenne à la consommation (à l’exclusion des prêts hypothécaires) est de 20 640 $, ce qui représente une baisse de 1,6 % par rapport au deuxième trimestre de 2020, mais une hausse de 1,0 % par rapport au premier trimestre. La réduction moyenne de la dette correspond à tous les segments à risque, sauf pour les consommateurs affichant un pointage de crédit plus élevé. L’endettement non hypothécaire moyen par consommateur a augmenté de 1,0 % par rapport à l’an dernier pour ce groupe, en raison de la demande accrue de cartes de crédit et de prêts.

En plus de la hausse globale de la dette à la consommation, le nombre de nouveaux prêts automobiles et de prêts à tempérament est revenu aux niveaux d’avant la pandémie. Comparativement aux baisses enregistrées pendant le deuxième trimestre de 2020, le nombre de nouveaux prêts a augmenté de 47,2 % (véhicules neufs) et de 19,5 % (prêts à tempérament) ce trimestre.

La quantité croissante de nouvelles cartes de crédit prend également de l’ampleur, ayant doublé il y a un an alors que la demande était à son plus bas. En effet, le nombre de nouvelles cartes d’un trimestre à l’autre a augmenté de 2,8 %, mais n’a pas encore atteint les niveaux d’avant la pandémie. La limite de crédit moyenne attribuée aux nouvelles cartes augmente également, en hausse de 4,4 % par rapport à la même période l’an dernier.

Les défaillances poursuivent leur baisse

Malgré la fin des programmes de report, les taux de défaillance ont chuté par rapport au premier trimestre de 2021. Le soutien gouvernemental et l’augmentation du revenu disponible continuent d’aider les consommateurs à rembourser leurs dettes et à améliorer leur pointage de crédit. En effet, le pointage moyen Equifax des consommateurs a augmenté de 12 points au cours des deux dernières années.

Les taux de défaillance de plus de 90 jours pour les produits hypothécaires et les produits non hypothécaires ont continué de diminuer ce trimestre, avec une baisse respective de 32,6 % et de 28,6 % par rapport au deuxième trimestre de 2020.

« La diminution des défaillances est une bonne chose, mais le nombre de cas d’insolvabilité ce trimestre est plus élevé que les baisses enregistrées l’an dernier, affirme Mme Oakes. Nous verrons peut-être des cas d’insolvabilité apparaître par surprise au dossier de consommateurs sans historique de défaillance et ayant un pointage de crédit décent. »

Au cours des dernières années, les propositions de consommateur ont dépassé les faillites personnelles en tant que solution privilégiée pour alléger la dette. Une proposition de consommateur est un accord juridique entre un consommateur et un créancier, dans le cadre duquel le créancier accepte de permettre au consommateur de rembourser un pourcentage de sa dette à un taux réduit pendant une période donnée sans perdre ses actifs. On observait encore plus cette tendance après la baisse globale du nombre de cas d’insolvabilité au deuxième trimestre de 2020 lorsque les propositions de consommateur ont commencé à augmenter, même lorsque les défaillances étaient faibles.

« Le marché du crédit à la consommation continue de se remettre des effets de la pandémie, le soutien du gouvernement jouant un rôle important dans l’amélioration de la situation du crédit des Canadiens, a conclu Mme Oakes. Au cours des prochains mois, nous continuerons de surveiller l’incidence des hausses de l’inflation et des baisses des incitatifs gouvernementaux sur les niveaux d’endettement des consommateurs et l’insolvabilité. »

Taux d’endettement (à l’exclusion des prêts hypothécaires) et de défaillance

Âge Endettement moyen
 (T2 2021)
Variation moyenne de l’endettement
sur 12 mois
(T2 2021 comp. à T2 2020)
Taux de défaillance
(T2 2021)
Variation du taux de défaillance
sur 12 mois
(T2 2021 comp. à T2 2020)
18-25 8 401 $ -1,04 % 1,26 % -26,84 %
26-35 16 540 $ 0,75 % 1,38 % -24,58 %
36-45 24 549 $ -0,57 % 1,08 % -30,14 %
46-55 30 887 $ -1,53 % 0,81 % -31,50 %
56-65 26 086 $ -2,98 % 0,72 % -29,72 %
65 et plus 14 539 $ -2,46 % 0,83 % -28,31 %
Canada 20 640 $ -1,59 % 0,95 % -28,60 %

Analyse des grandes villes – Taux d’endettement (à l’exclusion des prêts hypothécaires) et de défaillance

Ville Endettement moyen
(T2 2021)
Variation moyenne de l’endettement
sur 12 mois
(T2 2021 comp. à T2 2020)
Taux de défaillance
(T2 2021)
Variation du taux de défaillance
sur 12 mois
(T2 2021 comp. à T2 2020)
Calgary 25 346 $ -2,47 % 1,20 % -24,34 %
Edmonton 24 633 $ -2,55 % 1,47 % -20,16 %
Halifax 21 130 $ -3,38 % 1,11 % -26,91 %
Montréal 15 695 $ 0,88 % 0,83 % -41,48 %
Ottawa 18 225 $ -2,44 % 0,86 % -27,24 %
Toronto 19 337 $ 0,76 % 1,16 % -25,35 %
Vancouver 21 909 $ -0,46 % 0,73 % -26,14 %
St. John’s 23 983 $ -0,57 % 1,30 % -22,44 %
Fort McMurray 38 014 $ -0,28 % 1,66 % -21,34 %

Analyse des provinces – Taux d’endettement (à l’exclusion des prêts hypothécaires) et de défaillance

Province Endettement moyen
(T2 2021)
Variation moyenne de l’endettement
sur 12 mois
(T2 2021 comp. à T2 2020)
Taux de défaillance
(T2 2021)
Variation du taux de défaillance
sur 12 mois
(T2 2021 comp. à T2 2020)
Ontario 20 508 $ -1,25 % 0,91 % -27,73 %
Québec 17 927 $ -1,23 % 0,62 % -43,89 %
Nouvelle-Écosse 20 954 $ -2,38 % 1,27 % -27,08 %
Nouveau-Brunswick 22 356 $ -2,71 % 1,39 % -23,01 %
Î.-P.-É. 21 995 $ 0,13 % 0,86 % -28,98 %
Terre-Neuve 23 135 $ 0,20 % 1,34 % -23,95 %
Région de l’Est 21 926 $ -1,76 % 1,30 % -25,12 %
Alberta 25 524 $ -2,31 % 1,36 % -21,14 %
Manitoba 16 938 $ -3,29 % 1,10 % -28,11 %
Saskatchewan 22 716 $ -1,94 % 1,26 % -23,15 %
Colombie-Britannique 21 308 $ -1,16 % 0,84 % -25,32 %
Région de l’Ouest 22 490 $ -1,91 % 1,11 % -23,46 %
Canada 20 640 $ -1,59 % 0,95 % -28,60 %

* Selon les données Equifax pour le T2 2021.

À propos d’Equifax
Chez Equifax (NYSE : EFX), nous croyons que les connaissances entraînent le progrès. En tant que société internationale exploitant ses activités dans les secteurs des données, des analyses et des technologies, Equifax joue un rôle essentiel dans l’économie mondiale en aidant les institutions financières, les entreprises, les employés et les organismes gouvernementaux à prendre des décisions cruciales avec une assurance accrue. En s’appuyant sur son ensemble unique de données différenciées ainsi que sur des analyses et des solutions infonuagiques de pointe, elle offre des aperçus qui favorisent la croissance de ses clients et aident les gens à aller de l’avant. Ayant son siège social à Atlanta et comptant plus de 11 000 employés partout dans le monde, Equifax exploite ses activités ou possède des investissements dans 25 pays en Amérique du Nord, en Amérique Centrale, en Amérique du Sud, en Europe et dans la région d’Asie-Pacifique. Pour de plus amples renseignements, visitez le site Equifax.ca et suivez les nouvelles de l’entreprise sur LinkedIn et Twitter.



Source link

Related Posts

Leave a Comment

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More